Retrouvez ici des portraits passionnants de nos intervenants locaux, des habitants de la ville, de popeuses expatriées, de partenaires bienveillants !

Au fur et à mesure de nos voyages et des rencontres sur place, nous alimenterons cette rubrique.

Peux-tu te présenter ?

Delphine Thomas.

Ce qui fait de toi quelqu’un de spécial ?

Je crois en l’être humain : je pense que chacun est spécial et que l’on a toujours quelque chose à apporter à l’autre lors d’une rencontre.

Quelle est ton actualité du moment ?

J’ai repris mes études : je suis en master d’interprétation LSF à Toulouse.

Comment t’es venue ta passion ?

Ma passion pour la langue des signes reste inexplicable, c’est comme ça et c’est tout, c’est une langue si riche, intuitive et magnifique. Je veux être un pont entre les cultures entendante et sourde.

Ta plus grande galère / réussite professionnelle ?

  • Ma plus grande galère : avoir bossé pendant 2 ans pour un patron archi-mégalo, c’est long deux ans !
  • Avoir réussi à entrer en master d’interprétation LSF à Toulouse est ma plus grande réussite.

Le voyage le plus décalé que tu aies fait ?

Cuba sans hésiter ! Sans parler espagnol, c’est pourtant le voyage où j’ai le plus échangé avec les habitants. Ils sont tellement généreux !

Comment as-tu entendu parler de Pop In the City ?

Par l’association où je prenais mes cours de langue des signes à Nice, que vous aviez contacté pour intervenir lors de Pop in Nice.

Pourquoi as-tu décidé de rejoindre l’aventure ?

Lorsque le directeur de l’association m’a expliqué le projet, j’ai tout de suite adhéré au concept général de la course, et j’ai immédiatement pensé que c’était une super opportunité pour l’association d’en faire partie. J’ai alors proposé mon aide pour réfléchir aux “épreuves” des participantes et ainsi faire découvrir la langue des signes à un maximum de participantes.

Comment as-tu vécu cette journée ?

Très bien, j’étais épuisée, mais contente d’avoir rencontré de nombreuses personnes à qui l’on a appris quelques rudiments de langue des signes, et qui ont peut-être changé l’image qu’elles avaient des Sourds.

Une anecdote particulière que tu veux partager avec nous ?

Deux participantes avaient particulièrement bien joué le jeu et nous avaient fait une super performance à l’atelier mime !

Un mot qui te définit toi, mais aussi Pop In the City ?

Communicante !

Ton site / Facebook / Twitter ?