Attendre le mois de mai pour le premier Pop In de l’année ? Trop long. Rien de tel qu’un Pop In sur les pistes enneigées pour vous faire patienter.

Le 10 mars 2018, les popeuses ont tâté de la poudreuse…

Skis aux pieds, les lunettes vissées sur le nez… Un Pop In the City aux Menuires ça donne ça :

 

Art

Communiquer avec les bouquetins savoyards grâce au cor des Alpes, décorer des télécabines avec des œuvres d’art en bretelles de soutien-gorge avec l’artiste Rebecca Fabulatrice, faire un match d’impro dans un igloo avec Redbull Dernier Mot, sculpter des parfums dans la glace.

 

Culture

Peindre des paysages enneigés, identifier des valves déficientes à l’usine à neige, conduire une dameuse, disputer un match de hockey sur glace.

 

Solidarité

Redécorer des yourtes mongoles sur les pistes, faire baver des escargots pour faire de la crème hydratante dans un poste de secours, trouver les ingrédients de la recette secrète du farçon du restaurant le Corbeleys – et le manger !, sauver des survivants d’avalanche en moins de 15 minutes grâce à l’ARVA.

 

Sport

Chausser les skis de fond pour une belle boucle et un pas de tir au fusil #biathlon #esf, descendre avec virtuosité une piste en telemark, s’initier au rugby sur neige comme les internationaux du tournoi des 6 stations avec les rugby women du Lou, foncer en bas d’une piste de slalom parallèle sans rater une porte, s’aventurer en hors piste en ski de rando et peaux de phoque.

 

Extrême

Dévaler une pente en fatbike – le VTT des neiges, décoller sur les tremplins du snow park Caradiboï, braver le froid en maillot de bain sur une piste bleue, quitter la terre ferme en tyrolienne au-dessus d’un lac gelé.