Mi-tradi-mi-trendy, un doux accent… Rien de tel qu’un Pop In dans les ruelles pavées de Gand pour un retour au moyen âge.

Le 9 juin 2018, les popeuses ont tâté de l’armure et du château…

Heaume sur la tête et armure sur les épaules… Un Pop In the City à Gand ça donne ça :

 

Art

Danser une salsa endiablée au sein de l’incroyable abbaye Saint-Bavon, créer une collection de vêtements à partir de plats typiques de Los Angeles, apprendre à mixer sur des platines, réaliser une fresque géante en graffiti.

 

Culture

Repasser… du pain, beurre, de la cassonade pour créer les fameuses Mastelles de Gand, réaliser son propre Gin local et goûteux, réaliser des mendiants au chocolat, apprendre à embouteiller Gruut – la bière locale, apprendre la sérigraphie sur tissu.

 

Solidarité

Partir à la rencontre des passants, pour partager quelques notes de musique sur des pianos décorés par des artistes, faire de l’handibasket, se plonger dans le monde d’un autiste perturbées par des stimuli sensoriels, apprendre à découper le jambon de Gand et le faire déguster aux passants.

 

Sport

Partir à la découverte du Watersportbaan à bord d’un kayak ou un aviron, enfourcher un balai pour un Quidditch de folie, s’initier à l’escrime, grimper les 400 marches de la Cathédrale Saint Bavon.

 

Extrême

Traverser un centre commercial en slack line, dévaler une tyrolienne du 6ème étage, apprendre à jongler avec des poïs enflammés sur une grue, descendre en rappel d’un hôtel avec atterrissage dans l’eau, se perdre dans les oubliettes de Gravensteen.