Depuis janvier, Marie, co-fondatrice de Pop In the City partage sa vie entre Paris et Lisbonne. 

Comme elle est plutôt discrète, les conversations Skype débutent par un « ça va, il fait beau » (23 degrés moyens, vue dégagée), et reste assez énigmatique sur sa nouvelle vida portuguesa.

Prétextant un article indispensable sur Lisbonne, nous avons réussi à en savoir plus sur les petits plaisirs de la vie lisboète auxquels elle s’adonne toutes les semaines…

1/ La chasse aux couleurs et aux panoramas

Sept collines entourent Lisbonne. C’est certes rude pour des mollets débutants mais une vraie aubaine pour les points de vue. Amoureux des perspectives et des panoramas, Lisbonne vous donnera du grain à moudre. A chaque coin de rue, c’est une vue plongeante sur le Tage qui vous attend. Sur fond d’azulejos colorés et de calçada portuguesa, vous vous en souviendrez longtemps.

Quand elle rentre chez elle le week-end, Marie n’a qu’un seul objectif : tester une nouvelle terrasse panoramique. La prochaine sur sa liste est le Café da Garagem : une adresse déconnectée du temps avec une vue imprenable sur la ville.

Ses petits plaisirs : prendre un café de le Jardim de Santa Clara avec vue sur le Tage ou monter sur l’une des sept collines de Lisbonne pour y voir le soleil se coucher. Elle ne s’en lasse pas.

 

2/ La chasse aux pastéis et aux churrascos

Marie se régale régulièrement d’un café accompagné d’un pastel de nata dans les kiosques disséminés dans la ville, d’une dorade grillée à 6€ dans l’une des cantines de la ville, et surtout, surtout elle adore apprendre à cuisiner son propre poulpe.

L’expression « TROP D’HUILE » n’existe pas au Portugal. Qu’on se le dise.

Quand elle n’a pas la force de se faire griller des sardines, Marie file chez Os Gazeiteros : un restaurant niché à côté du Castelo Sao Jorge. Un chef autodidacte opère et vous guide. Allez-y les yeux fermés.

 

3/ Du bon son dans les oreilles

La vie à Lisbonne n’aurait pas la même saveur sans musique. A commencer par le fado. La meilleure adresse pour s’en mettre plein les oreilles, c’est la Tasca do Jaime dans le quartier de Graca. Un lieu authentique où vous pourrez écouter du beau fado.

Pour les mélomanes, courez écouter un concert à Renovar a Mouraria, un café où la programmation musicale est toujours audacieuse. Cette association oeuvre aussi pour le développement du quartier de la Mouraria qui gagne décidément à être connu.

 

En plus de ces trois activités phares – qui ont l’air d’être très très désagréables – Marie aime par-dessus tout parler le portugais et prend plaisir à terminer ses mots en « chhh », faire un footing le long du Tage jusqu’à Belem en passant sous le majesteux pont 25 de Abril et admirer les voiliers qui naviguent, visiter petit à petit la collection du musée Berardo au Centre Culturel de Belem (accès gratuit), prendre sa voiture et se retrouver à la plage en 20 min… Et surtout, surtout, voir les touristes s’émerveiller sur le Cais das Colunas et la Place du Commerce au coucher du soleil, et se dire qu’elle a de la chance de vivre ici.

 

Une bonne adresse de déménageur : http://www.menna.fr/demenagement_portugal.html