Depuis que les températures ont passé la barre des 10 degrés, on se dit « c’est bon. ». On est plus heureux à l’idée de prendre son vélo pour aller au bureau et on a épluché tout notre répertoire pour trouver quelques audacieux pour boire des coups en terrasse à 18h. Les abeilles bourdonnent, les lunettes de soleil sont vissées sur le nez : plus de doute, le printemps arrive.

 

Les Indiens ont compris bien avant toute l’importance de laisser l’hiver derrière soi. Chaque année, à la pleine lune du mois de Phalguna, le temps s’arrête pour célébrer le printemps et la fertilité : c’est la Holi, la plus populaire des fêtes indiennes.

 

Le premier jour, des feux de joie sont allumés pour rappeler la victoire du Bien sur le Mal. Le deuxième jour, tout le monde s’habille en blanc et circule dans les rues en se pliant au rite des pigments de couleur. Les couleurs que l’on jette sur les autres passants en criant « Bura na mano, Holî hai » – Ne soyez pas fâché, c’est la Holi – sont autant de bénédictions. Chaque pigment a sa signification : le vert pour l’harmonie, le orange pour l’optimisme, le bleu pour la vitalité et le rouge pour la joie et l’amour.
Les chants et danses de liesse populaire durent jusqu’au bout de la nuit. De quoi se mettre en jambe pour les belles soirées d’été.

Ce dimanche 19 mars, Holi envahit les rues de Paris. Cette année, le Jardin d’Acclimatation vous téléporte en Inde : musiques traditionnelles, chants, danses et jets de couleurs. Revêtez votre habit blanc et venez célébrer l’équinoxe.

 

Infos pratiques
15h – Jardin d’Acclimatation
Entrée gratuite pour les personnes habillées en blanc. Animations gratuites.

 

Si vous avez envie de plus d’Inde à Paris, inscrivez-vous au Jetlags Paris le 22 avril 2017. Toutes les infos sont ici.

 

Crédit photo : Planete.qc