Saint ou Sans, on a le meilleur plan

Partager sur FacebookPartager sur Twitter

A moins que vous ne viviez sur une île en pleine mer, sans connexion internet, l’info du jour ne vous aura échappée : c’est la St Valentin. Et c’est donc le moment de briller si vous êtes en couple (pour les sans Valentin, on vous attend au Social Bar à côté de la gare de Lyon – parce qu’on va pas se laisser abattre).

Ainsi, nous avons deux bonnes nouvelles : la première, vous allez pouvoir l’emmener au bout du monde ce soir. La deuxième, vous n’aurez même pas besoin de casser votre PEL. 5 adresses pour rendre votre dîner de lover extraordinaire :

 

GUILO GUILO

8 heures de jetlag
Vous rêvez d’aller ensemble au Japon ? Ses maisons sur pilotis, ses gondoles… (non ça c’est Bangkok)
En rentrant chez Guilo Guilo, c’est la téléportation à coup sûr. Les petites rues de Tokyo en une fraction de seconde. Prenez place au bar, face au chef japonais Eiichi Edakuni qui s’affaire. C’est une succession de bouchées raffinées qui vous attend : anguille grillée et foie gras poêlé, algues soufflées au chalumeau, udon revisité. Un vrai ballet culinaire.
Et dans ce spectacle gustatif le chef et ses commis réalisent une chorégraphie impeccable où les couteaux valsent, les poêlées sautent et les sashimis pirouettent… Hypnotique. Attention, vous bavez !
Guilo Guilo, 8 rue Garreau – 75018

Si jamais c’était plein… on vous conseille un plongeon dans le Japon populaire rive gauche, chez Kodawari ramen, où une rue japonaise a été reconstituée. Parole de Japonaise, c’est « kimochi ii !! »* !
* kimochi ii : mot japonais pour désigner les émotions intenses et joyeuses.

SVETLANA

2 heures de jetlag

Fan de Tolstoï et de Dostoïevski mais vous avez peur d’affronter le froid sibérien ? A peine arrivé(e)s face à la devanture pleine de fleurs colorées, vous savez que la Russie se trouve de l’autre côté de la porte. Dans cette isba, vous pourrez déguster de délicieux pirojki maison et un borchtch à tomber par terre. Sans oublier le traditionnel boeuf strogonoff ! Si vous avez la chance d’avoir un chanteur russe pour animer votre dîner, vous avez tout gagné.
Svetlana, 52 rue d’Orsel – 75018

 

LA MADONNINA

+ 1421 km
Depuis que vous êtes allés à Rome il y a deux ans, vous ne jurez plus que par les pâtes de cette petite trattoria du Trastevere dont vous n’avez trouvé l’équivalent à Paris. Ne cherchez plus : à la Madonnina, on sert une des produits frais et il n’y a que 10 plats. Accompagnés d’un petit vin italien sorti de derrière les fagots, dans un cadre intime et sous l’œil bienveillant d’un serveur aux petits soins, vous voilà transportés à Rome.
La Madonnina, 10 rue Marie et Louise – 75010

En sortant, effet garanti : vous pouvez l’emmener à Amsterdam en remontant le Canal Saint Martin. L’important c’est de le faire avec aplomb.

LE LOYO

T° moyenne : 28°C
Vous avez envie d’un peu de soleil ? Embarquement immédiat pour l’Afrique et la Réunion. Vous êtes ici chez la douce Kitzi qui propose des spécialités afro-caribéennes. Il paraît que c’est l’adresse des nostalgiques de la Réunion. Un accueil chaleureux, un poulet braisé incroyable et un planteur aux saveurs d’été. Un vrai voyage pour les papilles.
Le Loyo, 18 rue Bachelet – 75018

LOCO

Le sud du sud
« L’asado », l’ultime moment de socialisation de tout argentin qui se respecte. Le barbecue sur les braises, avec la sauce chimichurri (ail et persil, parfait pour conclure ce soir). Alors certes, nous on milite plutôt pour le végétarianisme, mais quand c’est offert avec de doux yeux argentins… on ferme les nôtres et on se laisse transporter à Mendoza, Tilcara ou Cipoletti.
Loco, 31 bis Rue du Faubourg Montmartre – 75009

Pour parfaire la surprise, vous pouvez cacher sous l’assiette deux places pour le Jetlags Paris le 22 avril prochain. L’occasion de vous envoler à deux pour un tour du monde dans les rues de Paris. Si après ça, vous ne concluez pas…