Piqûres de moustiques et sandwichs aux vers

Partager sur FacebookPartager sur Twitter

En novembre, Carine et Aurélie voudraient s’envoler pour un raid multisports en Equateur : du biathlon, du trail, du canoë, du trek de nuit… Bref, exit les challenges culturels et la soirée de château, à elles les piqûres de moustique et les sandwichs aux vers !
Beeeeerk.
Suer à grosses gouttes « pour le challenge » certes, mais pas que ! Carine et Aurélie défendront la cause de Make A Wish, une très belle association qui réalise les rêves d’enfants malades.

Pour participer, les filles sont à la recherche de fonds. Nous nous faisons leur relai : contre un coup de pouce (financier, ou une mise en relation), vous recevrez un bisou, une carte postale, des cadeaux ou une boîte surprise tout droit venue d’Equateur !

Si vous ne les avez pas croisées à Bruxelles ou Risoul, en voilà un peu plus sur les deux « Aventurières du Nord ».

Pouvez-vous vous présenter ?


Aurélie : J’ai 31 ans, et je suis maître de conférences dans une école d’ingénieur textile. Sportive depuis toujours (natation dans ma jeunesse) je pratique maintenant le triathlon et la course d’orientation.

Carine : J’ai bientôt 30 ans et je suis directrice commerciale d’une entreprise dans le packaging de luxe. J’ai toujours fait du sport, mais beaucoup moins qu’Aurélie, qui sera notre « locomotive » ☺ Je cours, je joue au golf et j’aime bien le badminton !

 

Votre signe distinctif ? Ce qui vous rend originale ?
A : Je suis une toute petite boule d’énergie… petite oui vraiment du haut de mes 1.58m mais j’ai de l’énergie à revendre et suis toujours à la recherche de nouvelles expériences.
C : Je fais de la musique classique, notamment du chant lyrique… pas super utile sur un VTT ou un canoë !

 

Ce que vous vouliez faire petites ? 
A: Hummmm ! Ayant grandi en Auvergne dans la nature je voulais ouvrir un gîte étape équestre.
C : Prof de maths au début, puis pilote d’avion, et enfin, ouvrir un café librairie. Peut-être que la 3ème option sera un jour réalisable !

 

Ce qui vous inspire ?
A : La découverte de la nature et lire les récits de voyageurs qui parcourent le monde!
C : Les livres d’aventures, les grandes expéditions de montagne !
Ce que vous faites pour changer (un peu ?) le monde ? 
A : J’utilise mon vélo!!!! Et j’essaie de convaincre tout le monde de le faire !
C : J’essaie de prendre de bonnes habitudes : vélo / tri / covoiturage…

 

Pourquoi La Saharienne ?
Aurélie et Carine : Pour le côté certes sportif mais aussi pour le côté solidaire. Aller se dépasser au bout du monde au milieu de paysages de rêve et ce pour la bonne cause!

 

Pourquoi vous avez décidé de soutenir l’association Make A Wish ?
A : En pleine trentaine je suis entourée de jeunes parents et d’enfants. Voir des personnes de l’association se donner à 100% pour aider à rendre quelques heures de la vie d’un enfant inoubliable…. C’est magique !
C : On connaît toutes les deux des amis qui ont dû affronter la maladie avec leurs enfants. Un rire, un sourire d’un enfant malade, ça vaut bien tous les efforts sportifs du monde !

 

L’épreuve qui vous fait le plus peur ? Celle qui vous plairait le plus ?


A : Rencontrer un serpent lors d’un des trecks ? Une épreuve à cheval  :  genre un run and ride !

C : Du cheval (eh oui, on est complémentaires ;) moi je courrai pour le run and ride). Celle qui me plairait : une ascension d’un sommet avec la vue à l’arrivée !

 

La ville qui vous ressemble le plus ?
A : Edimbourg : Dynamique et à échelle humaine et proche de la nature…..
C : Lyon : Musicienne, à échelle humaine, bouillonnante de culture, à deux pas de la montagne, et trois pas de la mer

 

Convaincu/e ? Pour aider Aurélie et Carine, c’est par ici !

Vous pouvez aussi aller faire un tour sur leur site internet, leur Facebook ou leur Twitter.
En savoir plus sur La Saharienne.