Certes, vous savez que nos popeuses sont incroyables, ambitieuses et venant d’horizons différents. Maaaaaais… derrière nos partenariats se cachent également des femmes et hommes fascinants !

Voilà Stéphanie, Responsable des Ventes au Negresco Hôtel à Nice, partenaire de Pop In Nice.

 

image001

 

Peux-tu te présenter ?

Stéphanie, 29 ans, diplômée d’un master de Tourisme à l’IAE de Nice.

 

Depuis quand travailles-tu au Negresco ? Peux-tu nous dire 2 mots sur ce lieu magique de Nice ?

J’y travaille depuis presque 3 ans. Étant niçoise, je passe devant depuis toute petite et n’avais jamais osé y entrer. Il y a 3 ans, je me suis dit qu’il fallait partir à l’étranger pour avoir une plus grande ouverture d’esprit. Je voulais partir sans regret et j’ai donc envoyé à tout hasard et en toute spontanéité ma candidature… au cas où. Ça a marché.

C’est un lieux chargé d’histoire, d’anecdotes croustillantes, plein de magie, trop souvent et injustement taxé de « poussiéreux ». Mon but aujourd’hui c’est de changer cette image et de le rendre plus accessible !

 

On entend dire qu’il y a une excellente ambiance de travail, une atmosphère particulière au Negresco, tu peux nous expliquer ?

C’est vrai. C’est je pense en partie lié à notre Directeur qui est très ouvert, drôle et qui a une façon de manager loin d’être « prout prout »…

Pour vous donner un exemple : chaque matin, nous recevons un e-mail de sa part, c’est toujours une citation pour nous (re)booster ou pour nous pousser à réfléchir et à relativiser sur des problèmes qu’on peut rencontrer au travail… Celle de ce matin était : « Celui qui veut voir l’arc en ciel doit apprendre à aimer la pluie », et il ponctue son mail par : et Bonne journée à nous tous ensemble !

Nous ne sommes pas dans une grosse boite et avons la possibilité d’échanger facilement avec la Direction… ca évite je pense des frustrations, et cela doit impacter aussi sur l’ambiance générale.

 

Comment as-tu entendu parler de Pop In the City ?

Par une collègue de travail.

 

Ta meilleure anecdote du Negresco ? et ta plus grosse boulette !

Ma meilleure anecdote : Un mariage confirmé en avril dernier. Les mariés arrivent à l’hotel pour le diner et pour la traditionnelle prise de photo des familles etc… Ils avaient booké un photographe par leur propres moyens. Le photographe s’est trompé d’hôtel, il est parti sur Cannes. La mariée était inconsolable ! À l’époque, notre Directeur Financier, passionné de photo a proposé d’assurer en l’absence du photographe… qui a fini par arriver avec 1 heure de retard. La mariée était ravie et les photos parfaitement réussies !

Ma plus grosse boulette : il est 10h00, on est vendredi et je pense avoir RDV avec une jeune femme souhaitant organiser son mariage au Negresco. Elle vient pour une visite d’inspection. Je descends, sûre de moi : « Bonjour Mathilde, comment allez vous ? » Bon je vois que ma question la met mal à l’aise mais je ne tilte pas. « Je vous propose de visiter le Salon Royal, on est toujours sur le 27 mai, mariage de 300 personnes ? ». Réponse : « Non, je pense qu’il y a erreur, on est sur le 10 juillet, veillée mortuaire pour mon père qui vient de décéder… » J’ai confondu 2 dossiers, elles s’appelaient toutes les deux Mathilde mais ne venaient visiblement pas pour la même chose. Je n’ai jamais eu autant envie de me cacher que ce jour là. Je crois avoir bégayé pendant 1 bonne minute avant de lui proposer de mettre fin au rendez-vous compte tenu de la situation et de ma maladresse à priori impardonnable. Et bien non, nous continuons la visite et nous confirmons cet événement.

 

Ta ville préférée en voyage ?

Sans hésitation et sans aucune originalité : New York City.

 

Es-tu sportive ?

Quand il le faut… juste avant l’été !

 

Avec qui tu participes à Pop In ?

Je participe avec la Directrice de Réception. Elle est arrivée au Negresco il y a 1 an et demi et ca a été un coup de foudre professionnel et amical ! Je suis persuadée qu’on peut faire quelque chose de sympa toutes les deux sur Pop in the City.

 

Ta plus grande galère / réussite professionnelle ?

Galère : Pour chaque événement, nous diffusion les informations via des « feuilles de fonction ». Il y figure le nombre de personne, les horaires, le choix du menu etc… Ces feuilles sont distribuées à tous les services. Un soir, nous avons un diner de 350 personnes. Il est 19h45. Je vais en cuisine pour vérifier qu’ils sont prêts à envoyer pour 20h00. Problème : la feuille de fonction s’est envolée, la cuisine n’est pas au courant et donc rien n’est prêt. Nous avons 15 minutes pour sortir 300 entrées, la même pour tout le monde et à base de saumon (choix du client). Pareil pour les plats et desserts !

Je ne peux pas dire comment, et c’est je crois la magie du Negresco : dans le calme, sans cris, sans panique, nos cuisiniers se sont activés et ont réussi à sortir l’intégralité du menu ! Je ne vais pas vous mentir, la cliente qui avait passé commande s’en est, bien entendu, rendu compte… mais le reste des invités était conquis !

Réussite : Je n’ai que peu d’expérience car cela doit faire au cumulé 4 ans que je travaille.

J’ai un événement qui a marqué ma toute jeune carrière : Quand je travaillais à la SBM à Monaco, mon premier poste était assistante. J’avais demandé le descriptif du poste, je l’avais eu et ma directrice avait jugé bon d’ajouter:« Tu sais Stéphanie, les tâches peuvent évoluer, c’est toi qui fait ton poste et pas l’inverse » ! Je suis restée 18 mois, j’ai ensuite voulu prendre mon envol en tant que commerciale. Ma Directrice m’a alors dit : « C’est normal, tu n’es plus assistante depuis un bon moment déjà. D’ailleurs, le titre de ton poste a changé, suite à ton départ, nous allons recruter une sales executive (et non plus une assistante) ».

J’ai réussi à faire évoluer de mes missions jusqu’à l’intitulé de mon poste. Et j’ai la prétention de me dire que, la personne qui me remplace aujourd’hui, si elle est sales executive et qu’elle a autant de mission et bien…. c’est un peu grâce à moi

 

Tu tweetes ? On peut avoir ton Twitter ?

Même pas…. mais je vais m’y mettre.

Je suis plus Facebook.

 

Voir le portrait de Chicken Run