Mélanie et Rory, les bénévoles toulousains

Partager sur FacebookPartager sur Twitter

On lève un coin du voile sur la Pop In Team de Toulouse. Samedi prochain, ils vous attendront dans leur Ville rose, avec leur sourire, leur enthousiasme et toute leur énergie pour vous faire passer la plus belle des journées. Portrait de deux bénévoles de l’édition toulousaine.

 

Un petit mot sur vous ?

Mélanie : Je m’appelle Mélanie, j’ai 43 ans, je suis originaire de Nantes et j’ai deux enfants. Je suis arrivée à Toulouse « par amour », pour suivre mon mari, il y a 17 ans ! Je travaille dans l’événementiel.

Rory : Moi c’est Rory, j’ai 21 ans. J’ai passé les 10 premières années de ma vie en Angleterre avant que mes parents ne viennent s’installer du côté de Tarbes. Je suis venu à Toulouse en septembre dernier pour mes études : je suis étudiant en STAPS et, à côté, je bosse dans une salle de sport en tant que coach de crossfit. Je fais aussi partie du Pôle Espoir Haltérophilie.

 

Toi et Pop In, c’est…

Rory : Nouveau ! J’ai connu Pop In par le bouche à oreille dans ma salle de sport.

Mélanie : Une histoire d’amour ! J’ai fait les éditions d’Aix-en-Provence en 2013 et de Nantes, ma ville d’origine, en 2015. J’ai connu Pop In par du bouche à oreilles de copines, j’ai offert l’inscription pour Aix à ma sœur pour son anniversaire et, deux ans plus tard, elle m’a offert pour Noël l’inscription pour Nantes ! Mon plus joli souvenir, c’est le challenge au Grand Théâtre de Provence à Aix. On a joué de la musique, guidées par Zahia Ziouani, l’une des seules femmes chef d’orchestre au monde. C’était un moment très intense, très émouvant.

Pourquoi vous êtes-vous inscrits en tant que bénévoles ?

Mélanie : J’ai très envie de faire une 3ème édition en tant que popeuse mais j’attends une ville à l’étranger ! Cette fois-ci, quand j’ai vu qu’un Pop In aurait lieu à Toulouse, j’ai eu envie de m’investir de l’autre côté du rideau.

Rory : J’ai tout de suite trouvé le concept super cool. Ce serait difficile de me faire passer pour une fille pour pouvoir faire la course alors je me suis dit que je pouvais me proposer en tant que bénévole. Je pense que ce sera une expérience très riche et intéressante et l’occasion de rencontrer plein de nouvelles personnes.

 

Votre domaine de prédilection ?

Rory : Sans surprise, le sport !

Mélanie : J’adore la danse, mais les challenges « Extrême » me plairaient bien aussi, pour le côté accompagnement et motivation des filles !

 

Qu’attendez-vous de cette journée ?

Rory : Envie de profiter, de rencontrer du monde, de passer une journée différente, d’aider les popeuses à dépasser leurs limites.

Mélanie : Avoir une expérience différente de Pop In dans ma propre ville. Et j’ai hâte aussi de voir mes copines en action : j’ai 6 binômes de copines dans les participantes…

 

Qu’est-ce que tu préfères à Toulouse ?

Rory : Pour moi qui viens de « la campagne », j’apprécie toutes les possibilités et la diversité de cette ville. Et surtout, l’ambiance qu’il y a ici !

Mélanie : En tant qu’ancienne Nantaise et ancienne Parisienne, une des choses que j’aime le plus ici c’est ce côté « ville du Sud », avec un air de vacances. On vit dehors ! Et puis, la brique rouge, le sublime ciel bleu, le climat sympa.

 

Un conseil aux popeuses ?

Mélanie : S’il continue à faire aussi chaud, prévoyez un camel bag !! Profitez, soyez patientes si parfois il arrive qu’il y ait un peu d’attente sur certains challenges. Partagez, entre vous, avec les autres binômes. Pop In, c’est une extraordinaire journée d’échanges et de découvertes, un moment unique.

Rory : Trouvez le bon rythme, n’oubliez pas la crème solaire et l’eau. Surtout, régalez-vous ! On a hâte de vous voir à l’œuvre !