Les Incollables – épisode 4 : Femme et cheffe d’entreprise

Partager sur FacebookPartager sur Twitter

En 2018, 4 fondateurs d’entreprises sur 10 étaient des femmes. Cette proportion est en augmentation depuis 30 ans : le ratio était de 2,9/10 en 1987.

 

Sophie, Marie et Clémentine, les créatrices de Pop In the City, font partie de celles qui se sont lancées dans l’aventure entrepreneuriale, en 2012.

 

Quel est leur quotidien de cheffes d’entreprise ? Quelles leçons tirent-elles de leur expérience ? Quand est-ce qu’être femme a été un avantage ou un désavantage ?

c’est quoi, être cheffe d’entreprise au quotidien ?

Clémentine : C’est aller au bureau et ne jamais avoir le droit d’être down.

 

Marie : Des journées qui ne se ressemblent pas et de nouveaux challenges à chaque fois. Trouver des solutions en permanence. Le plus marquant, c’est le côté “montagnes russes” : une bonne nouvelle, suivie d’une mauvaise nouvelle avec solution à trouver, suivie d’une bonne nouvelle, etc… J’avoue que c’est épuisant mais il y a un petit côté addictif !

 

Auriez-vous un conseil pour celles et ceux qui voudraient se lancer dans l’entrepreneuriat ?

Clémentine : Valider son concept auprès de son public. Ne pas hésiter à parler de son projet. Trouver un associé aux qualités différentes des siennes. Et surtout, bien s’entourer, ne pas hésiter à demander de l’aide !

 

Sophie : Rencontrer d’autres entrepreneurs, confronter ses idées à d’autres porteurs de projets ou non. Rentrer au Réseau Entreprendre qui est une aide formidable !

 

Marie : Ne pas rester trop longtemps au stade de l’étude de marché, et se lancer ! Dans l’entrepreneuriat, il ne faut pas être trop perfectionniste (je suis pourtant une grande perfectionniste et je prends souvent sur moi !) et attendre que quelque chose soit parfait ou que le timing soit idéal pour se lancer, sinon on ne fait rien. Pour finir, je dirais que les gens aiment rendre service donc n’hésitez pas à demander de l’aide autour de vous : les personnes seront ravies de participer de manière directe ou indirecte à votre aventure entrepreneuriale. En fait, il faut bien s’entourer et prendre des conseils ; ne pas garder son projet secret.

être femme vous a-t-il avantagées, désavantagées, ou cela n’a-t-il pas influencé votre parcours ?

Marie : C’est plutôt le fait d’être un trio de femmes qui marque pas mal les esprits, mais cela n’a pas été un frein du tout.

 

Des femmes qui vous ont inspirées ?

Clémentine : Plein !! Marie et Sophie déjà 😉 Et des aventurières en tout genre, qui ont montré qu’en persévérant, on peut y arriver, et que les moments de doute sont les clés pour repenser son activité et pour savoir profiter des moments de succès.

 

Marie : Beaucoup ! J’aime beaucoup le podcast Le Gratin de Pauline Laigneau. Elle fait des interviews de personnalités dans de nombreux domaines, et il y a souvent des femmes inspirantes.

Pour en savoir encore plus

Ce début d’interview vous a plus ? Retrouvez la suite ici ! Quels jobs faisaient-elles avant ? Pourquoi ont-elles voulu devenir entrepreneures ? Qu’est-ce qui a été facile, difficile ? Ce sont des exhibitionnistes de l’entreprenariat, elles répondent à tout.

 

D’autres articles sur :

Il était une fois Pop In the City…

L’Equipe Pop In the City

Entreprendre

 

À très vite,

L’équipe Pop In the City